« Billet précédent : Une paire de béquilles par semaine

Le gouvernement FUillon

Publié le lundi 21 mai 2007 dans Mes boucles - lu 2050 fois

Le gouvernement FUillon Il faut quand même que je dise un petit mot à propos de notre tout nouveau, tout beau gouvernement Fillon Sarkozy qui va changer, transformer, réformer, solutionner, résoudre, révolutionner, rénover, sauver la France d'après. Selon les derniers sondages, 60 à 70% des français seraient satisfaits des acteurs de ce gouvernement. Ma septicité me place donc dans les autres 30% et je vais essayer d'expliquer pourquoi.
Je ne vais certainement pas critiquer les trois principaux critères qui ont aidés à la composition de ce gouvernement à savoir la parité, l'ouverture et un "numéro 2" chargé des questions environnementales. Ces points sont évidement très honorables. Ce qui m'embête, c'est que je ne crois pas que ces idées soient ancrées dans les convictions de Nicolas Sarkozy :
  • La parité homme/femme est une loi
  • L'ouverture a été proposée par François Bayrou et en fonction de sa montée dans les sondages, reprise par le candidat UMP
  • Le vice-premier ministre chargé de l'environnement a été suggéré par Nicolas Hulot
De deux choses l'une, soit la moitié des français sont de mauvaises langues ou n'ont rien compris car Nicolas Sarkozy va être un grand rassembleur et un grand président qui va faire évoluer la France dans le bon sens, soit l'équipe mise en place n'est qu'une stratégie en vue des élections législatives. Pour l'instant, je dois avouer que je penche plutôt pour la seconde solution. En effet, je crains que notre nouveau président cherche à obtenir une large majorité de députés pour avoir les pleins pouvoirs.

Je ne suis pas de ceux qui considèrent que Bernard Kouchner est un traitre puisqu'il avait annoncé bien avant la victoire de Nicolas Sarkozy qu'il pourrait travailler avec lui. Cela me semble logique qu'il ai accepté un poste qui l'attirait alors que ses paires ne lui ont jamais confié. D'autant plus que les affaires étrangères ne dépendent pas fondamentalement du type de politique en place. Ceci étant il faut avouer que cette ouverture avec ce personnage emblématique ainsi que les autres débauchés provenant de la gauche a pour but de couper l'herbe sous le pied du parti socialiste. De la même manière, le fait de nommer Hervé Maurin à la défense est une manière de remercier les députés UDF qui ont lâchés François Bayrou.

Non seulement cette manœuvre va permettre à l'UMP d'obtenir plus de sièges à l'assemblée nationale mais du même coup, lorsque l'opposition s'élèvera contre l'action de ce nouveau gouvernement, ce dernier pourra se défendre en disant que la politique appliquée est composée entre autres par des membres provenant des partis de l'opposition.

Et puis n'oublions pas que ces ministres et secrétaires d'état doivent appliquer la feuille de route de Nicolas Sarkozy qui rappelons-le est une politique de droite. A quoi sert donc l'ouverture vers le centre et la gauche dans ce cas ? Et au fond, le chef du gouvernement ne va-t-il pas procéder à de mini remaniements ministériels pour placer les amis du présidents déçus alors qu'ils l'ont toujours soutenu. En effet, si les "ralliés" n'acceptent pas les conditions qu'on leur impose, ou bien que l'ont a plus besoin d'eux si l'UMP représente plus de 400 sièges à l'assemblée nationale, ils pourraient bien être remerciés assez vite.

Française, Français, mes chers concitoyens, je vous invite donc à ne pas vous faire avoir par ces manœuvres douteuses et à voter comme nous devons voter pour les législatives, c'est à dire voter pour nos idées. Si le programme de Nicolas Sarkozy vous convient, votez pour le candidat UMP de votre circonscription. Si vous vous sentiez plus proche du programme d'un autre candidat des élections présidentielles, votez pour le candidat qui le représente.

Billet suivant : Des tutoriaux pour les Mac users »

Laisser un commentaire
vendredi 25 mai 2007 13:18 par kingkangourou
kingkangourou
Bien dit, Camarade Citoyen!

Votons pour nos idées. Tu te doutes que je serais le dernier à voter à droite aux législatives.
La stratégie d'ouverture de Sarkozy est un coup dur pour ton champion Bayrou.

Je flippe à l'idée que Sarkozy obtienne un majorité absolue, aux législatives. Il faut un contre pouvoir.

jeudi 7 juin 2007 21:10 par nawen
nawen
Même si c'est assez flippant, je pense qu'on va avoir le même choc que pour les présidentiels. Franchement je ne suis pas sur que ma voix dans l'opposition fera le poids lorsqu'on voit que dans le petit village de 254 âmes où je suis l'UMP a eu 35 % au premier tour et 77.93% au second....

Vivement que je déménage...

lundi 11 juin 2007 06:40 par nawen
nawen

c'était 47 % au premier tour des présidentiels. Et là, c'est ce que je disais 53 % UMP dans la circonscription où j'habite...

Courrage à toi La Blonde.

mardi 12 juin 2007 12:42 par kingkangourou
kingkangourou
à bon Nawen!! Il ya vraiement une différence entre un petit village de l'Ain et un patelin paumé du Rhône? Allons, y a des vieux comme partout qui vote à droite. voir pire si affinité...extrême

Si tu veux déménager dans une terre électorale progressiste et tolérante, c'est dans les grandes villes, qu'il faut aller. plus de potager, plus d'herbe fraiche, plus de hamac dans le jardin.....

Suivre les commentaires par flux RSS